mercredi 30 novembre 2016

Les évadés du bocal

Auteur : Bruno Lonchampt


Résumé :

Ils sont trois à s’évader d’un hôpital psychiatrique.
Trois "Pieds-Nickelés" qui s’unissent pour contrer le complot mondial qu’ils sont certains d’avoir découvert.
Évidemment, ils sont quand même bien allumés.
Évidemment, ils sont gavés de médocs depuis des années.
Évidemment, leur cavalcade n’est peut-être qu’une gigantesque farce loufoque.
N’empêche : et s’ils avaient raison ?...


samedi 19 novembre 2016

"L'ombre d'un nuage" de Nicolas Poupon

L'ombre d'un nuage

Auteur : Nicolas Poupon


Résumé :


« Il faisait très, très, très chaud cet été là. Le soleil semblait prêt à tout manger et les nuages avaient disparu. Quand Carlos est arrivé en courant pour nous dire qu'il en avait vu un, on s'est dit que ce serait notre nuage, celui qui nous ferait de l'ombre où on veut, quand on veut. De l'ombre rien que pour nous ! Et on est partis pour le capturer, Carlos, Meredith, Prosper, Pedro, Coin-Coin et moi. Il faisait toujours aussi chaud, mais maintenant, c'était de l'aventure !»





mercredi 16 novembre 2016

"Songe à la douceur" de Clémentine Beauvais

Songe à la douceur

Auteur : Clémentine Beauvais


Résumé :

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant, et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il… aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il la lui faut absolument. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ? Songe à la douceur , c’est l’histoire de ces deux histoires d’un amour absolu et déphasé – l’un adolescent, l’autre jeune adulte – et de ce que dix ans à ce moment-là d’une vie peuvent changer. Une double histoire d’amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaikovsky – et donc écrite en vers, pour en garder la poésie.




samedi 3 septembre 2016

"La dictature des ronces" de Guillaume Siaudeau

La dictature des ronces

Auteur : Guillaume Siaudeau




Résumé :

Cela fait un moment que son canapé est devenu le compagnon privilégié de ses journées d'ennui. Un appel va pourtant réussir à l'en sortir : son ami Henry a besoin qu'il s'occupe de son jardin et de son chien pendant son absence. Un mois de vacances sur la mystérieuse et très retirée île de Sainte-Pélagie, pourquoi pas ? Ce n'est pas le maire insulaire qui va le dissuader malgré la mise en garde de ce nain fumeur de cubains : « Ici les gens sont devenus cinglés. »
L'atmosphère de folie douce de l'île va faire souffler un vent de tempête sur sa morne vie. Et c'est le fond des chaussures tapissé de sable qu'il rentrera chez lui... ou pas.




vendredi 26 août 2016

"Jungle Park" de Philippe Arnaud

Jungle Park

Auteur : Philippe Arnaud


Résumé :

Année 2050
L'Afrique,
continent prison gardé par des drones, est devenue le dépotoir des déchets industriels occidentaux, et le lieu où l'on parachute les condamnés à mort américains.
Tony Bellui
est un de ces condamnés à mort, directeur d'un parc d'attractions célèbre, injustement accusé de terrorisme. Sauvé de la mort par Jean-Baptiste, le chef d'un réseau de résistants, il accompagne celui-ci au coeur de la jungle.
Pendant ce temps,
la fille de Tony découvre la preuve qu'il n'est pas mort, puis la trace des auteurs du complot dirigé contre lui...



mercredi 24 août 2016

"Les pluies" de Vincent Villeminot

Les pluies

Auteur : Vincent Villeminot


Résumé :

Kosh songea qu'il n'avait jamais vu les yeux de Lou dans le soleil.
C'était parce qu'il pleuvait depuis maintenant huit mois. Une pluie serrée, violente, une pluie de mousson qui paraissait blanche la nuit dans les phares ou la lumière, et faisait un voile gris sur toutes choses, le jour, à plus de quelques mètres. Le phénomène, inexplicable, échappait à toute logique, à toute prévision, à tout modèle, à toute saison.
Il se perpétuait. Partout, les eaux avaient monté, les rivières enflées, on consolidait les digues, on en bâtissait d'autres, plus hautes, mais qui se révélaient de nouveau insuffisantes. Les montagnes ruisselaient. Les fleuves débordaient. Des plaines autrefois agricoles ressemblaient à des marécages 
Mais Kosh n'avait pas besoin de voir le soleil les éclairer pour savoir que le vert des yeux de Lou était menthe à l'eau. Et qu'ils étaient la plus belle chose qu'il ait jamais vue. Surtout lorsqu'elle souriait. Qu'il la faisait sourire.
L'eau monte, les digues sont sur le point de céder, il faut évacuer. Sur le port, les réfugiés se battent pour prendre place dans les derniers bateaux, pris de panique, convaincus qu'il s'agit là du dernier espoir de s'en sortir. C'est une cohue indescriptible et au moment d'embarquer, dans un mouvement de foule, Kosh est arraché à Lou. Dernier échange de regards.
"Survis..." la supplie-t-il. "Survis, et moi, je te retrouverai."


vendredi 19 août 2016

"Les Fragiles" de Cécile Roumiguière

Les Fragiles

Auteur : Cécile Roumiguière


Résumé :

Drew a dix-sept ans, on est grand à dix-sept ans. On a eu le temps d’apprendre à savoir qui on est. Pourtant, dans sa tête, Drew est encore cet enfant de neuf ans qui a pris le racisme de son père en plein plexus. À la sortie d’un match de hand, au volant de sa camionnette, son père a renversé Ernest, le gardien du stade, et s’est enfui sans le secourir. Il n’allait pas s’arrêter pour un sale nègre…
Ce jour-là, Drew a grandi trop vite. Qui croire ? Sa mère et l’école, qui lui apprennent qu’on est tous pareils, ou ce père raciste, borné, qui rêve d’un fils tout en muscles et nul en maths ? Drew déteste son père tout en cherchant à lui plaire. À l’école, il se saborde en ratant exprès ses devoirs…
… jusqu’au jour où il rencontre Sky, une fille aussi fêlée que lui. En fusionnant leurs fêlures, les Fragiles arriveront-ils, enfin, à faire passer la lumière ?